L'usine Barbier Dauphin

Située à Meyrargues, dans les Bouches du Rhône, l'usine Barbier Dauphin ouvre ses portes en 1935. Cette conserverie commercialise les produits locaux de la vallée de la Durance, et notamment la tomate locale. Son slogan « Barbier Dauphin, le fin du fin », traduit parfaitement la recherche de qualité dont fait preuve la marque. En 1963, l'usine est absorbée par le groupe Colgate Palmolive. Le site de Lambesc est fermé en 1964. L'usine de Meyrargues fabrique alors de plus en plus de plats cuisinés, la qualité se dégrade. Colgate Palmolive se désengage dans le début des années 1980. Plusieurs repreneurs successifs ne permettront pas d'éviter la fermeture définitive du site en janvier 1987.

La Mairie de Meyrargues étudie actuellement la reconversion de ce site de plusieurs hectares. L'usine a été nettoyée et murée, et pourrait faire partie à terme d'un projet commercial et culturel.

Bibliographie : Barbier Dauphin, une industrie du terroir provençal. Histoire d'une conserverie en Pays d'Aix-en-Provence (1869-1987). Auteurs : M. Francis Brun, ancien ouvrier. Meyrarguais, passionné d'histoire locale et M. Philippe Mioche, professeur d'histoire contemporaine, l'Université de Provence.


Reflet


Soleil couchant



(Photo Janick Delannoy)


Abandon


Texture murale


La chute du temps (Photo Janick Delannoy)


Solution dangereuse


(Photo Janick Delannoy)


(Photo Janick Delannoy)


(Photo Janick Delannoy)






(Photo Janick Delannoy)


(Photo Janick Delannoy)


(Photo Janick Delannoy)


(Photo Janick Delannoy)




Couleur rouille




Pèle mèle


Rate this Website @ CyberKata




Annuaire photo

9 commentaires:

  1. usine dans laquelle j'ai travaillé en tant qu'intérimaire

    RépondreSupprimer
  2. Cette entreprise et son usine font partie du terreau sur lequel les multinationales comme Colgate se developpent. une fois sucée, elles abandonnent.

    Jamais, il aurait fallu vendre, et continuer, au contraire à developper un produit stable sur un marché concurrentiel mais solide.

    Helas, et comme d'habitude, même a cette epoque, la gourmandise, l'ambition et le manque de vision des proprietaires a été fatal.

    Je noublie pas dans ce paysage, l'incompétence crasse de ce qui s'appelaient "agents de maitrise" ou "cadre" alors que ce n'etaient que des trous du c.!

    Les elus locaux sont aussi responsables, leurs magouilles ont affailbli les activités locales et maintenant ils se plaignent du chomage.

    a mon age, je ne puis rien faire que déplorer que la vallée jusqu'a Pertuis ne soit plus qu'un vaste dortoir, et que les produits de la tomate que j'achete proviennent de l'etranger... quand a cette epoque, si mon commentaire ne vous plait pas, c'est neanmoins ma perception : j'y etais et j'y suis encore!

    RépondreSupprimer
  3. Ca à quelques peu changé depuis, nous y sommes retournés il y à deux jours pour faire une session enregistrements avec ce que l'on pouvait trouver sur place, et même si les lieus sont officiellement plus fréquentés ... le temps détruit tout.

    RépondreSupprimer
  4. Conférence très intéressante sur cette saga industrielle qui a commencé à Lambesc pour se finir à Meyrargues, aujourd'hui, au centre méditerranéen, à Aix, par un chercheur du Teleme.

    RépondreSupprimer
  5. C'est Philippe Mioche qui faisait le conférence :

    http://livre.fnac.com/a2189689/Philippe-Mioche-Barbier-Dauphin-une-industrie-du-terroir-provencal?PID=1

    RépondreSupprimer
  6. désormais c'est un Leclerc...

    RépondreSupprimer
  7. + 1 ils en ont fait un Leclerc, dommage car je passais devant cette usine tous les jours. Je suis vraiment dégoûté de ne pas m'y être intéressé plus tôt car c'est maintenant que je réalise que c'était un des rares spots d'urbex accessibles du département.

    RépondreSupprimer
  8. Salut,

    Photos superbes, j'adore l'ambiance de cette usine que je retrouve régulièrement dans les friches de ma région.

    J'aurais aimé trouver la chaise et les objets de "Pèle mèle"

    Merci
    RdLm
    http://urbex4229.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  9. J'ai bien aimé les photos et les commentaires sur ce Blog concernant la conserverie Barbier-Dauphin de Lambesc . Une question : Qui fabriquait la confiture de pastèque en boîte venant de Lambesc ? Ce produit était un produit phare provençal....à la maison on en consommait bien, cette confiture c'était de la "bombe"....Merci d'avance pour la réponse .

    RépondreSupprimer